Actualités

L'ISO 50001 est un excellent outil pour aborder le décret tertiaire. Tous sont d'accord, entreprises, bureaux d'études, certificateurs, collectivités. Pour chaque obligation liée au décret tertiaire la norme ISO 50001 apporte des outils structurés et efficaces.

Voici ci-desous, le début de l'article publié dans la revue ENERGIE PLUS du 1er novembre 2020 sous le titre  "L'ISO 50001, un outil efficace pour aborder le décret tertiaire".

Les Programmes PRO-SMEn et PROREFEI vous aident à agir pour devenir un modèle de transition énergétique.

PRO-SMEattribue une prime jusqu’à 40000 € pour la mise en place d’un système de management de l’énergie ISO 50001.

PROREFEI forme les salariés en charge de l’énergie et finance jusqu’à 100% des coûts pédagogiques

Plusieurs centaines d’entreprises déjà bénéficiaires ! 

Les collectivités sont de plus en plus nombreuses à mettre en place un système de management de l’énergie conforme à la norme ISO 50001. Qu’il s’agisse de l’éclairage public, des bâtiments municipaux ou du traitement des déchets, les responsables des collectivités veulent adopter des méthodes d’économies d’énergie qui ont fait leurs preuves et permettent de s’organiser et d’agir dans la durée.

Le Programme national de soutien au financement de l’ISO 50001, PRO-SMEn, est prolongé pour atteindre l’objectif de 465 entreprises et collectivités aidées d’ici octobre 2022.
Une prime allant jusqu’à 40.000 € est versée sur demande une fois le certificat ISO 50001 obtenu.
Interview de Daniel Cappe, Vice-Président de l'ATEE - Que vise PRO-SMEn et qu'attendez-vous de sa prolongation ? Pourquoi inciter les entreprises et les collectivités à adopter l'ISO 50001 ?

Pour tous ceux qui souhaitent s'y retrouver dans la forêt des aides à l'industrie dans le Plan de Relance, voici une synthèse très claire qui permet une lecture rapide.