Actualités

Les collectivités sont de plus en plus nombreuses à mettre en place un système de management de l’énergie conforme à la norme ISO 50001. Qu’il s’agisse de l’éclairage public, des bâtiments municipaux ou du traitement des déchets, les responsables des collectivités veulent adopter des méthodes d’économies d’énergie qui ont fait leurs preuves et permettent de s’organiser et d’agir dans la durée.

Le Programme national de soutien au financement de l’ISO 50001, PRO-SMEn, est prolongé pour atteindre l’objectif de 465 entreprises et collectivités aidées d’ici octobre 2022.
Une prime allant jusqu’à 40.000 € est versée sur demande une fois le certificat ISO 50001 obtenu.
Interview de Daniel Cappe, Vice-Président de l'ATEE - Que vise PRO-SMEn et qu'attendez-vous de sa prolongation ? Pourquoi inciter les entreprises et les collectivités à adopter l'ISO 50001 ?

Pour tous ceux qui souhaitent s'y retrouver dans la forêt des aides à l'industrie dans le Plan de Relance, voici une synthèse très claire qui permet une lecture rapide.

Le spécialiste des batteries rechargeables ARTS ENERGY a engagé une ambitieuse démarche d'efficacité énergétique. Cette PME installée à Nersac (16) poursuit ses efforts après l'obtention de la certification ISO 50001.

Les Fromageries Arnaud Frères, à Poligny dans le Jura, engagent 1,5 million d’euros d’investissement cette année en vue d’abaisser drastiquement leur consommation énergétique. Cet effort résulte de la certification ISO 50001 décrochée en novembre 2018.

Ce maître affineur de 4 appellations d'origine protégée (comté, morbier, mont-d'or, bleu de Gex) a l'obligation, comme environ 5000 entreprises en France, de conduire tous les 4 ans un audit énergétique de ses installations (1)